Des œuvres d'art sur le thème de la nature et un mobilier sur mesure sont présents dans Le Coucou, un hôtel de ski axé sur le design, complété par Pierre Yovanovitch.

Le Coucou est un hôtel de 55 chambres niché parmi les sommets enneigés de Méribel, une station populaire qui fait partie des Trois Vallées – le plus grand domaine skiable du monde.

L'environnement montagneux stupéfiant de l'hôtel est devenu un «point focal naturel» pour le designer parisien et new-yorkais Pierre Yovanovitch, qui a été chargé de développer l'intérieur de la propriété.

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

"C'était la première fois que je concevais un hôtel de cette envergure et de cette grandeur, et c'était un défi tellement excitant", a déclaré Yovanovitch à Dezeen.

"Nous avons conçu l'espace pour offrir autant de vues que possible sur le paysage magnifique."

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

Vous accéderez à l'hôtel à flanc de montagne par un hall bordé de pin provenant de forêts voisines.

L'espace est surmonté d'un plafond en forme de dôme, à travers lequel est une fresque sur le thème de la nature de l'artiste Matthieu Cosse qui représente des hiboux planant à travers les crêtes des montagnes et nichant parmi les arbres noueux.

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

Le bois d'origine locale continue de figurer en grande partie dans les chambres, avec des murs chauds de couleur terre cuite, des tapis à pois et des luminaires en verre dépoli.

Alors que les petites chambres disposent des chaises Bear rembourrées en peau de mouton de Yovanovitch – qui présentent de jolies protubérances en forme d'oreille des dossiers – les grandes suites ont été complétées par des canapés en velours incurvé où les clients peuvent prendre le petit-déjeuner ou des boissons.

L'hébergement est également fourni par les deux chalets privés du Coucou, qui comprennent respectivement quatre chambres avec salle de bains, un grand salon et une aire de jeux.

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

Si vous souhaitez nager au lieu de dévaler les pistes, vous pouvez vous diriger vers la piscine intérieure de l'hôtel. Autour de la périphérie de la pièce se trouve une série de niches cintrées qui dissimulent les chaises longues et les tables d'appoint.

Après-ski peut également être dépensé dans le spa sur place, la salle de cigares ou la piscine extérieure chauffée qui offre une vue rapprochée sur les sommets enneigés.

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

Une abondance de salons relaxants sont également disponibles, chacun habillé avec des meubles sur mesure et des revêtements de sol. Une sélection de plus de 160 œuvres d'art personnellement sélectionnées par Yovanovitch a été parsemée de décor.

"L'art contemporain est au centre de mon travail de conception et ce projet n'a pas fait exception", a ajouté Yovanovitch.

"Je voulais que l'hôtel, malgré sa taille, inspire les gens tout en se sentant aussi unique que la maison de quelqu'un."

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

Servant une sélection de viandes rares, le restaurant de l'hôtel, le Beefbar, est orné de banquettes et de tables à manger rouge cerise incrustées de carreaux à motifs.

Clignant de l'oeil au nom de l'hôtel, Yovanovitch a monté un tableau d'horloges à coucou inhabituelles – une montre qui marque chaque heure avec le son d'un oiseau coucou – à travers les murs de l'espace.

Il y a aussi un restaurant secondaire appelé Bianca Neve, qui proposera des plats italiens.

Hôtel Le Coucou conçu par Pierre Yovanovitch

L'ouverture de l'hôtel Le Coucou de Pierre Yovanovitch intervient juste après le 50e anniversaire des Arcs, une station de ski moderniste française conçue par l'architecte vénérée Charlotte Perriand.

La photographie est de Jérôme Galland.