La créatrice de mode Roksanda Illinčic décrit comment elle a appris la couture en découpant les tenues de créateurs de sa mère, dans le dernier épisode du podcast Face to Face de Dezeen.

Écoutez l'épisode ci-dessous ou abonnez-vous sur les podcasts Apple, Spotify et Google Podcasts pour regarder toute la série.

Dans la série Face to Face, le fondateur et rédacteur en chef de Dezeen, Marcus Fairs, s'entretient avec des architectes et designers de renom pour discuter de leur vie et de leur carrière.

La créatrice de mode Roksanda Illinčić apparaît dans l'épisode de Face à Face de cette semaine. La photo est de Quentin Jones

Illinčić, dont le studio est situé à l'étage au-dessus du bureau de Dezeen à Hoxton, à Londres, est connue pour ses vêtements colorés et ses robes drapées qui font la queue dans son héritage serbe.

"Lorsque vous décomposez mon travail et regardez les formes, tout cela fait partie intégrante de ma provenance et de nos costumes nationaux", a-t-elle expliqué. "Beaucoup de ces détails, je les utilise également dans mes créations. Plis, broderies florales et grosses manches énormes."

Découper des robes Yves Saint Laurent

Illinčić a grandi à Belgrade et a découvert la mode dans la garde-robe glamour de sa mère.

Dans l'interview, elle se souvient comment elle volait des vêtements de créateurs et les personnalisait avec une paire de ciseaux à porter pour les fêtes.

Illinčić est connue pour ses collections colorées. La photo est de Harry Carr de sa collection automne 2020

"J'avais l'habitude de voler des choses avec insolence quand elle n'était pas là et même d'aller jusqu'à les couper et les raccourcir", a-t-elle déclaré dans l'interview.

"Certaines pièces étaient des pièces brillantes, même de Yves Saint Laurent. Malheureusement, même celles-ci ont fini par être disséquées."

Étudier à Central Saint Martins

Bien qu'elle ait d'abord étudié l'architecture en Serbie, elle ne pouvait pas rester à l'écart de la mode.

«Au lieu d'acheter des livres d'architecture, j'irais simplement dépenser tout mon argent pour acheter les magazines de mode les plus chers», se souvient-elle.

Dans l'interview, elle explique ses premières expériences avec le design de mode. La photo est de Harry Carr de la collection Automne 2020 d'Illinčić

Après avoir lu sur le travail de créateurs de mode basés à Londres tels que Hussein Chalayan, Alexander McQueen et John Galliano, elle a déménagé dans la ville pour étudier le design de mode sous la direction de feu Louise Wilson à Central Saint Martins.

"Je pensais que je connaissais déjà beaucoup de choses sur la mode, mais quand je suis arrivée à Central Saint Martins, j'ai réalisé" en fait je n'ai aucune idée "", a-t-elle déclaré.

Après avoir obtenu son diplôme, elle a créé sa marque éponyme Roksanda, qui produit deux collections de vêtements pour femmes par an à la London Fashion Week.

"Armure douce"

Malgré l'abandon de ses études d'architecture, Illinčić dit que son travail reste influencé par la discipline.

"Je pense toujours à mes vêtements comme une sorte d'abri. Je pense que c'est là que le lien le plus fort avec l'architecture est, non pas dans les formes, les éléments sculpturaux ou les designs, mais plus dans la façon dont vous vous sentez lorsque vous le portez", a-t-elle déclaré.

"Et je pense que vous devez vous sentir protégé, vous devez vous sentir à l'abri. Comme si vous portiez une sorte d'armure douce."

Illinčić considère ses vêtements comme une forme d'abri et les décrit dans l'interview comme une "armure douce". La photo est de Linda Brownlee de sa collection automne 2020

Lisez d'autres histoires de Dezeen sur Roksanda Illinčić.

Produits par l'équipe créative interne de Dezeen Dezeen Studio, les épisodes Face à Face seront publiés tous les mardis. Les personnes interviewées comprendront Tom Dixon, John Pawson et Norman Foster.

L'épisode précédent de Face to Face mettait en vedette l'architecte britannique David Chipperfield, qui décrit avoir grandi dans une ferme, avoir du mal à l'école, comment Zaha Hadid l'a sauvé de l'échec de son diplôme d'architecte – et pourquoi il souffre toujours du syndrome de l'imposteur.

Le podcast présente de la musique originale composée par le designer et artiste sonore japonais Yuri Suzuki.

Face to Face est sponsorisé par Twinmotion, la solution de visualisation architecturale en temps réel qui peut créer des rendus photo et vidéo immersifs en quelques secondes.

Abonnez-vous aux podcasts de Dezeen

Vous pouvez écouter Face à Face ici sur Dezeen ou vous abonner sur des plateformes de podcast telles que les podcasts Apple, Spotify et Google Podcasts.