La firme canadienne Diamond Schmitt Architects a dévoilé un nouveau bâtiment pour le réseau de bibliothèques publiques d'Ottawa, doté d'un toit curviligne et de murs de verre offrant une vue imprenable sur la ville.

Diamond Schmitt Architects travaille avec le studio local KWC Architects pour concevoir le projet comprenant une installation commune de cinq étages pour la Bibliothèque publique d'Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada (OPL-LAC) dans le centre-ville de la capitale.

Bibliothèque publique d'Ottawa par Diamond Schmitt Architects

Il sera situé sur un terrain en pente surplombant un escarpement et la rivière des Outaouais, et à proximité du monument national de l'Holocauste du Canada conçu par Daniel Libeskind. Il remplacera la bibliothèque publique actuelle d'Ottawa à 15 minutes à pied.

La conception est fortement influencée par l'environnement naturel du site, avec de grandes surfaces vitrées qui entoureront le bâtiment et offriront des vues sur la rivière adjacente et les collines de la Gatineau au Québec.

Bibliothèque publique d'Ottawa par Diamond Schmitt Architects

«La conception de l'édifice s'inspire de la riche histoire et de la beauté naturelle d'Ottawa avec une forme dynamique qui rappelle la rivière des Outaouais à proximité», a déclaré Diamond Schmitt Architects.

Le calcaire de l'Ontario recouvrira une grande partie de la structure pour se rapporter à l'escarpement ci-dessous, tandis qu'une ligne de toit ondulée est destinée à offrir une référence au bord de la rivière Ottawa.

"La forme curviligne du toit de l'édifice est liée au débit de la majestueuse rivière des Outaouais", a ajouté le principal fondateur, Donald Schmitt, dans une vidéo révélant le projet.

Bibliothèque publique d'Ottawa par Diamond Schmitt Architects

OPL-LAC mesurera 216 000 pieds carrés (20 067 mètres carrés) et comprendra des salles de lecture, un centre d'archives et de recherche, un espace pour enfants, des espaces d'exposition et de collections, un centre de généalogie et un café.

A l'intérieur, les espaces seront aménagés autour d'un atrium central en bois. D'autres intérieurs doublés de bois sont destinés à ajouter de la chaleur aux intérieurs.

La bibliothèque sera située à l'étage supérieur vitré et offrira une vue sur la colline du Parlement d'Ottawa qui abrite des édifices gouvernementaux et un centre d'accueil par Moriyama & Teshima Architects.

D'autres zones de l'édifice comprennent un centre autochtone qui mettra en valeur les langues et les cultures des peuples autochtones du Canada, connues sous le nom de Premières nations.

«L'emplacement à un carrefour culturel d'un itinéraire qui retrace les trois peuples fondateurs – français, anglais et autochtone – souligne l'esprit de confluence dans la conception du bâtiment et les possibilités pour ces institutions de mémoire dans une installation moderne de faire avancer l'histoire canadienne,» dit Schmitt.

Bibliothèque publique d'Ottawa par Diamond Schmitt Architects

OPL-LAC, qui devrait ouvrir ses portes en 2024, aura trois entrées différentes: sur les côtés est et ouest, et une près de la gare de Pimisi qui dessert le réseau de train léger d'Ottawa.

Diamond Schmitt Architects et KWC Architects ont travaillé en étroite collaboration avec la communauté locale pour concevoir le projet. Le programme d'engagement du public en cours s'appelle Inspire555 en guise de clin d'œil au site du projet au 555, rue Albert.

Quatre ateliers publics ont eu lieu au cours d'une année pour discuter d'idées, et les résidents d'Ottawa et les gens de toutes les régions du pays ont été encouragés à s'impliquer.

Bibliothèque publique d'Ottawa par Diamond Schmitt Architects

Diamond Schmitt Architects a été fondée en 1975 par Schmitt et Jack Diamond et possède des bureaux à Toronto, Vancouver et New York. Il a conçu d'autres bâtiments à Ottawa, comme le Centre national des Arts et une résidence temporaire pour le Sénat du Canada.

La firme est également impliquée dans la refonte de la salle de concert de la New York Philharmonic au Lincoln Center avec la firme locale Tod Williams Billie Tsien.

Les rendus sont réalisés par Diamond Schmitt Architects.