Des parpaings forment des murs dans cet abri de secours en cas de catastrophe près de la ville de Guatemala par DEOC Arquitectos, qui a été proposé après l'éruption meurtrière du Volcan de Fuego en 2018.

Plan B Guatemala par DEOC Arquitectos

Situé à seulement 44 kilomètres de la capitale, Volcan de Fuego, qui se traduit par Fire Volcano, est l'un des nombreux volcans actifs du pays. En juin 2018, l'une de ses éruptions les plus graves s'est produite, déplaçant des milliers de résidents à proximité.

DEOC Arquitectos a créé le projet Plan B Guatemala en réponse à un concours ouvert organisé par l'organisation locale ASIAPRODE (Asociación para la Investigación, Asesoría y Promoción de Proyectos de Desarrollo), qui appelait à des prototypes d'abris d'urgence qui pourraient rapidement héberger des personnes déplacées par l'avenir tremblements de terre.

Plan B Guatemala par DEOC Arquitectos

Le projet de DEOC Arquitectos, un studio à Guatemala et à Boston dirigé par Roberto de Oliveira Castro, consiste en un abri de 86 mètres carrés sur un terrain de huit mètres de large par 19 mètres de profondeur.

Une vingtaine de ces unités seront construites sur un site dans les zones rurales du Guatemala, entre le volcan et la côte du Pacifique.

Plan B Guatemala par DEOC Arquitectos

Conçue pour être mise en place rapidement et simplement, la structure est principalement construite en parpaings en béton. Certains d'entre eux sont creux et peints à l'intérieur pour fournir un peu de couleur et différencier les maisons les unes des autres.

"La touche de couleur à l'intérieur des trous de blocs de béton permet aux familles de projeter leur personnalité avec sobriété mais force, donnant à la communauté un sentiment d'appartenance plus fort", a déclaré DEOC Arquitectos.

"Les blocs de béton ont été utilisés expressément dans différentes dispositions, créant un réseau perméable qui protège les zones intérieures de l'extérieur, permettant une ventilation naturelle dans tous les espaces."

Deux espaces clos composent les espaces de vie de la maison, en plus d'une cour centrale et d'un jardin arrière. L'élimination des couloirs au profit de la circulation en plein air a permis aux concepteurs de tirer le meilleur parti du lot étroit.

Plan B Guatemala par DEOC Arquitectos

"La maison promeut un mode de vie rural, en contact avec l'extérieur, où les familles peuvent partager des espaces avec le reste de la communauté, la famille élargie et les animaux domestiques", a-t-il ajouté.

À l'avant de la propriété, un espace commun comprend la cuisine, le salon et la salle à manger de la maison, ainsi qu'une salle de bains. Quelques marches mènent à la cour centrale, qui se situe entre le volume social et les chambres.

Plan B Guatemala par DEOC Arquitectos

La propriété comprend une chambre principale et une chambre d'enfants, situées au deuxième volume. La conception est conçue pour être flexible afin qu'un deuxième étage puisse être construit pour accueillir des familles plus nombreuses.

DEOC Arquitectos a choisi des matériaux peu coûteux et facilement disponibles, y compris le bambou et la tôle pour la structure et le revêtement du toit. La conception est censée être suffisamment simple pour être construite par ses utilisateurs, qui pourraient faire des ajustements pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Plan B Guatemala par DEOC Arquitectos

"Il utilise une méthode de construction traditionnelle en maçonnerie qui permet aux utilisateurs d'adapter les mesures des différentes zones aux matériaux de construction, en réduisant les déchets résiduels et en réduisant le calendrier de construction", a déclaré DEOC Arquitectos.

Au Mexique, Rozana Montiel a construit un prototype de logement pour une famille déplacée par le tremblement de terre qui a frappé le pays en 2017, qui est également construit avec des parpaings. L'architecte japonais Shigeru Ban a expérimenté l'utilisation de papier pour construire des abris d'urgence, qui ont été utilisés après les inondations dans son pays d'origine.

La photographie est réalisée par DEOC Arquitectos.


Crédits du projet:

Coordination de l'équipe de terrain: Architecte Dominique Cabrera
Étude d'impact sur l'environnement: Ingénieur agronome, Juan Carlos Andrade
Étude hydrogéologique: Ingénieur Jorge García Chiu, DON GARCÍA S.A.
Topographie: Ingénieur Ulises Sánchez, RUMBO NORTE
Génie civil: Ingénieur Estuardo Ruano, FEDEPHASA
Le génie sanitaire: Ingénieur Luis Reyes Rimula, CCI
Génie électrique: Ingénieur Luis Reyes, CCI
Prototype de maison d'exécution: Asociación Ambiental G-22
Supervision du prototype de maison: DEOC Arquitectos, Mynor Mogue, Asociación Ambiental G-22
Documentation, formation, éducation et ateliers participatifs avec les familles et l'équipe bénéficiaires: Asociación Ambiental G-22
Don de terres: Prisa S.A.et Maycom