Air New Zealand a déposé une demande de brevet pour le pod de couchage Skynest, qui permettrait aux passagers en classe économique de s'étirer et pendant les vols long-courriers.

Un pod contient un total de six lits, disposés en deux lits superposés avec trois niveaux chacun. Les lits eux-mêmes mesurent 200 centimètres de long, 58 centimètres de large et sont complètement plats.

Skynest a été développé sur trois ans de recherche et développement en prévision du plus long vol de la compagnie aérienne, qui sera lancé en octobre entre Auckland et New York et peut prendre jusqu'à 17 heures et 40 minutes.

Pour l'instant, la conception n'a pas été approuvée par les régulateurs et n'apparaîtra pas dans les avions avant au moins deux ans. Air New Zealand a déclaré qu'elle évaluerait la viabilité du pod en fonction de la popularité du vol Auckland-New York.

En cas de mise en service, les nacelles seraient installées dans la section entre les cabines où se trouvent généralement le chariot de bar et les toilettes, juste contre la rangée centrale de sièges.

Ils viendraient avec un oreiller, un drap, une couverture et des bouchons d'oreille, ainsi qu'un rideau d'intimité, ce qui lui donne la sensation d'un hôtel capsule. La compagnie aérienne explore d'autres caractéristiques possibles, notamment des lampes de lecture, des prises USB et une ventilation individuelle.

Surtout, les passagers ne pourraient réserver un espace dans le Skynest que pour une partie du vol.

"Nous voyons une future expérience de vol où un client en classe économique sur des vols long-courriers pourrait réserver l'Economy Skynest en plus de son siège Economy, obtenir un repos de qualité et arriver à destination prêt à partir", Nikki Goodman, Le directeur général de l'expérience client d'Air New Zealand, a expliqué.

Skynest est un pod de couchage complet pour les voyageurs économiques

Les sessions chronométrées dans les pods seraient achetées en vol, les préposés changeant la literie pour chaque nouvel utilisateur.

En raison de l'emplacement éloigné de la Nouvelle-Zélande, la compagnie aérienne a également expérimenté d'autres innovations pour aider à rendre ses vols long-courriers inévitables plus tolérables.

Certaines machines sont déjà équipées de l'Economie Skycouch, dans laquelle des attaches extensibles transforment une rangée de trois sièges en un espace à peine plus petit qu'un simple matelas.

Ce n'est pas la première fois que l'idée d'installer des pods de couchage en vol est lancée. Airbus a annoncé en 2018 qu'il travaillait sur un concept avec Zodiac Aerospace, qui verrait les ponts cargo d'un avion équipés de lits superposés et de salles de réunion.

Pendant ce temps, le studio londonien PearsonLloyd a créé un concept de sièges d'avion qui, avec seulement quelques petites modifications, est en mesure de maximiser l'espace pour les passagers en classe économique.